SCELLIER CLASSIQUE OU INTERMÉDIAIRE 2

Comment savoir si Scellier classique ou intermédiaire ?

Le dispositif Scellier permet aux particuliers de bénéficier d’une réduction d’impôt sur leur investissement locatif. Il existe deux types de Scellier, le Scellier classique et le Scellier intermédiaire. Pour savoir lequel des deux dispositifs est le plus avantageux pour vous, il faut tenir compte de votre situation personnelle et de vos objectifs.

Le Scellier classique et l’intermédiaire : quelles différences ?

Le Scellier classique et l’intermédiaire sont deux dispositifs fiscaux destinés aux investissements locatifs. Ils permettent aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Toutefois, ils présentent des différences notables. Le Scellier classique est un dispositif destiné aux investissements locatifs dans les zones géographiques A, Abis et B1. Il permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 25% du montant de l’investissement. La durée de mise en location doit être d’au moins 9 ans. Le Scellier intermédiaire est un dispositif destiné aux investissements locatifs dans les zones géographiques B2 et C. Il permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 20% du montant de l’investissement. La durée de mise en location doit être d’au moins 9 ans. Les deux dispositifs présentent donc des différences notables en ce qui concerne la réduction d’impôt sur le revenu. Le Scellier intermédiaire est plus avantageux que le Scellier classique puisque la réduction d’impôt sur le revenu est plus élevée. Toutefois, le Scellier intermédiaire est limité aux zones géographiques B2 et C.

Le Scellier classique : avantages et inconvénients

Le Scellier classique est avant tout un dispositif destiné à favoriser l’investissement locatif dans les zones tendues ou défavorisées. Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu allant jusqu’à 21% du montant de l’investissement locatif réalisé. Cette réduction d’impôt est cumulable avec d’autres dispositifs fiscaux, comme le Pinel par exemple. Le Scellier classique présente cependant quelques inconvénients. En effet, ce dispositif est soumis à de nombreuses conditions, notamment en ce qui concerne le type de bien immobilier à acheter, la localisation du bien et le montant de l’investissement. De plus, le Scellier classique est un dispositif assez complexe à comprendre et à mettre en place, ce qui peut en décourager plus d’un.

Il existe différents dispositifs de réduction impôt, tels que la loi scellier, scellier classique, scellier intermédiaire, dispositif scellier, investissement locatif, scellier social, loi pinel, plafonds loyers, etc. Chaque dispositif possède des avantages et des inconvénients propres, il est donc important de bien se renseigner avant de choisir celui qui conviendra le mieux à votre situation.

A lire également